TOURISME D’AFFAIRES EN ILE-DE-FRANCE

Les étudiants du Master Tourisme de l'IREST, spécialité Economie du Développement Touristique International (EDTI) se sont intéressés à la thématique du tourisme d’affaires dans les différents départements de l’Ile-de-France. L’objectif a notamment été d’évaluer et d'analyser l’importance de cette forme de tourisme vis-à-vis du développement durable.

Zoom sur Paris

Paris reste la destination touristique préférée. En effet, les entreprises privilégient Paris, par rapport au reste de l'île-de-France, parce que la capitale dispose de nombreux hôtels et autres infrastructures permettant d'accueillir des manifestations de tous types et de toutes tailles. L'atout est donc cette large offre. De plus, le réseau de transport (aéroports, autoroutes, métros, gares) facilite l'accès à Paris pour les participants, d'où qu'ils viennent. Enfin, l'image de Paris et la notion de prestige qui y est associé suffisent à attirer des manifestations.
 
  • Dans le secteur des réunions professionnelles, le Campus Capgemini Les Fontaines (centre de séminaires d’entreprise situé dans le nord de la région parisienne) a reçu le label écologique européen pour ses mesures visant à économiser l’énergie, l’eau, à réduire les déchets et à améliorer l’environnement… Ce centre de séminaire a été précurseur dans cette démarche.
  • L’Office de tourisme de Paris a lancé récemment un projet pour développer le tourisme d’affaires durable en mettant en place une guide du tourisme durable pour les parisiens et les professionnels sur son site Internet. Celui-ci explique comment trouver un hôtel écologique, des endroits pour se restaurer bio, des boutiques de produits équitables…
  • L'entreprise VIParis qui exploite les principaux équipements franciliens de congrès et d'expositions s'oriente aussi vers une stratégie de développement durable: réflexions sur la gestion des déchets, suivi des consommations d'eau et d'énergie, production d'énergie renouvelable, mise en place d'une charte environnementale pour les fournisseurs... Depuis 2010, Viparis propose également à ses clients de calculer leur empreinte carbone pour leurs événements.
 
Les démarches mises en œuvre pour développer le tourisme d’affaires responsable restent encore marginales. Cependant, cette forme de tourisme est vouée à s’étendre. En effet, le tourisme d’affaires représente un levier puissant pour motiver les opérateurs du tourisme. Il s’agit ici de s’engager en créant un cadre pour valoriser les actions, facteur de différenciation. La valorisation des territoires allant dans ce sens.

Zoom sur le nord-est parisien

Le nord-est parisien est un territoire stratégique pour le tourisme d'affaires. La Seine St Denis est le premier département où le tourisme d'affaires tient une place importante en termes de superficie. Cela s'étend des arrondissements du nord-est parisien (18ème, 19ème et 20ème) jusqu'à l'aéroport Charles de Gaulle. L'offre est axée autour de 6 équipements :
  • La Villette : Cité des sciences, Parc de la Grande Halle et Cité de la musique
  • Deux parcs d'expositions : Paris-Bourget et Paris-Nord Villepinte
  • Stade de France
Cela forme ainsi la base de 150 sites de réunions et d'événements, comprenant une grande offre de salles de réunion au sein des hôtels. Vous pouvez les retrouver sur le site affaires du nord-est parisien.

A noter la 21e conférence des Nations Unies sur le changement climatique – COP 21 – qui se tiendra au Bourget en décembre 2015. En marge de cette manifestation, plusieurs lieux d'évènements impliqués dans des démarches liées au développement durable se proposent d'accueillir des événements connexes à la manifestation notamment pour des séminaires.

 

L’éco responsabilité, un enjeu pour les organisateurs d’évènements professionnels

Les évènements professionnels et le tourisme d’affaires représentent un secteur clé de l’économie française. Les retombées économiques sont importantes et sont génératrices d’impacts environnementaux et sociaux.
Ainsi, la filière événementielle tend à avancer vers plus d’éco-responsabilité, vers la maitrise des retombées économiques, environnementales ou sociales de ses activités.

Les initiatives se multiplient en effet de la part des entreprises, des annonceurs et prestataires événementiels.
Depuis 2012, il existe une norme dédiée aux acteurs du tourisme d'affaires et acteurs de l'événementiel en général. Il s'agit de la norme ISO 20121, norme internationale de management responsable des événements. Elle s'adresse aux
gestionnaires de lieux, aux organisateurs et agences, aux hôteliers et aux prestataires événementiels quels qu'ils soient. A titre d'exemple, l'ensemble des sites de Viparis et le Comité Départemental du Tourisme de l'Aube en Champagne ont été accompagnés vers cette certification, pa le cabinet Green Evénements.

Par ailleurs, un calculateur d'impacts RSE des événements et du tourisme d'affairesnous a été développé pour la fédération des métiers de l'événement, UNIMEV. Cet outil permet de calculer les retombées économiques pour un territoire mais aussi d'évaluer ses impacts sociaux et environnementaux.

Enfin, le portail web Evénements 3.0 (www.3-0.fr) informe depuis 2012 sur les actualités du secteur événementiel et du tourisme d'affaires en matière d'écoresponsabilité. C'est également un moteur de recherche qui permet à tous les professionels de l'événementiel et du MICE de trouver des prestataires écoresponsables sur toute la France.