Les labels nationaux: Page 5 sur 25

Label « Maître Restaurateur »

Ce label est très récent, il a été lancé officiellement en février 2011, selon la volonté de l’Etat français et des professionnels de la restauration française. Ce titre est décerné par l’Etat au travers du préfet à partir d’un audit organisé par une association indépendante. Le but est de valoriser les restaurateurs s’engageant à travailler des produits bruts, de qualité et essentiellement frais.
Plus d’une centaine de restaurants sont labellisés dans tout l’hexagone, essentiellement des grands noms de la gastronomie mais aussi des petits restaurants attachés aux traditions et aux valeurs de la restauration.
Certes, le label n’a pas d’abord été créé dans le sens du développement durable ; cependant certains des critères de ce label correspondent ; par exemple, le fait de devoir utiliser des produits frais, de saison, de limiter le gaspillage, de privilégier des producteurs locaux, etc…

Originalité​ de la démarche

Cette démarche est originale car c’est la première fois que l’Etat met en avant les qualités des produits, la cuisine et le professionnalisme des restaurateurs (« Exit » le surgelé ou le gaspillage de nourriture, les consommateurs doivent avoir conscience du rapport qualité-prix de leurs assiettes). Ce label exige que les clients soient bien informés ; ils ont le droit de connaître la qualité des produits et leurs origines.
Quoi de plus légitime que l’appui et la validation de l’Etat ? Les consommateurs sont en quelque sorte rassurés, ils ne vont pas payer pour manger des plats préparés qu’ils auraient pu eux-mêmes acheter en grande surface.

Les engagements des établissements engagés dans la démarche

Les engagements doivent être tous acceptés et respectés par tous les restaurants labélisés. Les contrôles peuvent être faits à l’improviste :
  • Achat exclusif de produits auprès des artisans ou de PME locaux de préférence, maîtrisant leur cycle de production
  • Travailler avec des produits majoritairement frais. Ne pas travailler avec des plats préparés
  • Informer la clientèle sur les produits régionaux utilisés, les sensibiliser à la gastronomie française et le respect des produits

Source : http://www.maitresrestaurateurs.com