Définitions

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le développement durable se veut un processus de développement qui concilie l'écologique, l'économique et le social et établit un cercle vertueux entre ces trois pôles : c'est un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. Il est respectueux des ressources naturelles et des écosystèmes, supports de vie sur Terre, qui garantit l'efficacité économique, sans perdre de vue les finalités sociales du développement que sont la lutte contre la pauvreté, contre les inégalités, contre l'exclusion et la recherche de l'équité.

schema_dd.jpg

Qu’est-ce que le développement durable ?

"Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ”.

A quand remonte l’apparition du concept de développement durable?

La réflexion sur la relation entre les activités humaines et l’écosystème n’est pas récente: elle était déjà présente dans les philosophies grecques et romaines. Mais ce n’est que dans la deuxième partie du XXe siècle qu’elle trouve un début de réponse systématique, pour finalement se traduire au travers du concept de développement durable, progressivement construit au cours des trois dernières décennies du siècle.

Quelques dates clés :

  • En 1951, publication du premier Rapport sur l’état de l’environnement par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) ;
  • En 1972, Organisation d’une conférence à Stockholm par les Nations Unies sur l’environnement humain, dont l’objectif est l’examen des liens entre environnement et développement.
  • En 1987, publication du rapport Notre Avenir à tous de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, Commission dite Brundtland, consacre le terme de "sustainable development", traduit en français par "développement soutenable" puis "développement viable" et enfin "développement durable".
  • En 1992 le Sommet de la Terre à Rio a conforté la notion de développement durable et offert un programme d’actions concret pour son application au niveau local, national et international, l'Agenda 21.
  • En 2002 Le Sommet de Johannesburg, a relancé le processus et l’implication des pays en matière de développement durable

Quels sont les principes du développement durable ?

Le développement durable a pour vocation de réconcilier l'homme, la nature et l'économie, à long terme et à une échelle mondiale.

Qu’elle est la finalité de ce concept ?

Sa principale finalité est d'assurer le bien-être de tous les êtres humains qui vivent aujourd'hui et vivront demain sur la Terre, en harmonie avec l'environnement dans lequel ils évoluent.

Quels sont ses principes les plus importants ?

Dans le but de réaliser un équilibre viable, vivable et durable entre les trois dimensions, le développement durable s'appuie sur des principes fondamentaux :

  • de solidarité locale, nationale, internationale, et avec les générations futures
  • de responsabilité, de cohérence des comportements
  • de diversité culturelle
  • de participation active de chacun à l'engagement citoyen de tous
  • d'application du principe de précaution

Quel outil pour le développement durable ?

Lors de la conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement à Rio de Janeiro en 1992, le concept de développement durable a émergé.
Furent alors adoptés les principes du développement durable et leur application locale, « l’Agenda 21 ».

L’agenda 21 : en quoi consiste-t-il ?

L’agenda 21 est un plan d'action de la politique de développement durable. Il s'agit d'une démarche pérenne, en constante évolution afin d’assurer son efficacité, d'où l'utilité d'une évaluation continue des actions mises en place. L’enjeu majeur de l’agenda 21 est de rendre opérationnel, à l’échelle d’un territoire donné et au regard de ses compétences, les principes de la déclaration de Rio.

Pour aller plus loin :
http://www.vedura.fr/developpement-durable/
http://www.sommetjohannesburg.org/

LE DEVELOPPEMENT DURABLE DU TOURISME

Quel est l’enjeu du développement durable du tourisme ?

Il a pour axe majeur de respecter la qualité des sites et du patrimoine bâti existant. Ensuite, une vraie volonté est faite de s’intéresser à l’environnement ainsi qu’au développement économique et social durable du tourisme.

Qui sont les acteurs du développement durable du tourisme ?

Plusieurs acteurs travaillent au développement durable du tourisme.

  • Tout d’abord, il y a les entreprises du tourisme qui sont désireuses de mettre en place une rentabilité à long terme. Ces entreprises doivent se préoccuper de leur image de marque, des relations avec leur personnel et de leur impact sur l’environnement mondial et sur l’environnement immédiat.
  • D’autre part, les communautés locales souhaitant s’inscrire dans des projets de développement touristique durable, c'est-à-dire à long terme et dans le respect environnemental, social et économique.
  • Les défenseurs de l’environnement, pour leur part, s’inquiètent des impacts négatifs du tourisme. Pour les contrer, ils vont donc se servir du tourisme comme une source de revenu pour mettre en place des outils afin de conserver, préserver et valoriser toutes les composantes entrant dans la mise en tourisme.
  • Pour finir, les touristes sont aussi des acteurs du développement durable du tourisme. Ils prennent de plus en plus conscience des impacts de leur voyage. La durabilité est donc la responsabilité de tous ceux qui sont impliqués dans le secteur du tourisme.

Mais alors, comment peut-on rendre plus durable le tourisme ?

Le tourisme doit optimiser les ressources environnementales afin de préserver les processus écologiques et contribuer à la conservation des ressources naturelles et la biodiversité. Le développement durable du tourisme passe aussi par le respect de l’authenticité socioculturelle des communautés d’accueil. Cela se traduit par la conservation de leur patrimoine bâti et vivant, ainsi que leurs valeurs traditionnelles, tout en contribuant à la tolérance et à la compréhension interculturelle.
Le tourisme a pour intérêt de garantir des activités viables à long terme en apportant à tous les acteurs des retombées socio-équitables réparties. Le but est d’engendrer des possibilités d’emplois et de revenus stables avec des services sociaux aux communautés d’accueil. Tout cela doit se faire dans l’assurance d’un haut niveau de satisfaction des touristes afin de leur permettre de vivre des expériences intéressantes en les sensibilisant aux pratiques d’un tourisme durable.
Rendre le tourisme plus durable revient à prendre en compte ses impacts et ses besoins dans la planification, le développement et la conduite des activités touristiques suivant la définition suivante : le développement durable du tourisme est « un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil .».